Attacher un enfant en voiture : les erreurs à ne pas commettre

Sommaire

Si le siège auto est obligatoire pour garantir la sécurité de votre enfant, encore faut-il qu'il soit bien fixé. Alors qu'une étude récente a montré que 2 enfants sur 3 ne sont pas correctement attachés en voiture, Ooreka fait le point sur les erreurs à ne pas commettre pour bien attacher son enfant en voiture.

Erreur n° 1 : acheter un siège auto d'occasion

S'il peut être tentant d'acheter un siège auto d'occasion à moindre coût, sachez que tous ont une date d'expiration que vous ne connaîtrez pas forcément et qui correspond à la dégradation du plastique du siège. De plus, les sangles, attaches et autres dispositifs peuvent être moins sécuritaires car endommagés par différents produits (nettoyants, aliments, etc.) et leurs conditions de stockage. Les normes de sécurité peuvent également avoir changé.

Erreur n° 2 : ne pas lire la notice d'installation de votre siège auto

Faute de temps, d'une notice un peu obscure... le siège auto est parfois installé sans trop prêter attention aux conseils du fabricant. Mais, si les règles de base sont les mêmes pour tous, chaque siège auto a ses propres spécificités qu'il convient de connaître. D'autant que même si la notice vous paraît trop complexe, il existe généralement des vidéos d'installation consultables sur Internet.

Erreur n° 3 : ne pas respecter les règles de fixation à l'avant ou à l'arrière, dos ou face à la route

Si bébé doit obligatoirement être placé dos à la route, il peut être tentant de le retourner trop rapidement face à la route. Mais cela peut être particulièrement dangereux pour lui. En effet, le dos du bébé, et particulièrement lorsqu'il est petit, est la partie de son corps la plus à même d'absorber les chocs. Veillez donc à respecter les consignes fixées par la norme de votre siège. Tout dépend du poids ou de la taille de l'enfant en fonction de la norme de votre siège auto. Il existe également des sièges auto avant et arrière.

Norme R44/04

La norme R44/04 classe les sièges auto en 5 groupes selon le poids de l'enfant :

  • 0 et 0+ pour les bébés, ce siège auto peut être placé à l'avant ou à l'arrière du véhicule et toujours dos à la route ;
  • 1 pour les enfants de 9 à 18 kg (environ 4 ans), ce siège auto se place à l'arrière du véhicule, face à la route ;
  • 2 pour ceux de 15 à 25 kg (environ 6 ans), à l'arrière et face à la route ;
  • 3 pour ceux de 22 à 36 kg (environ 10 ans), à l'arrière et face à la route.
Lire l'article Ooreka

Norme i-Size

La norme européenne i-Size, destinée à remplacer la norme R44/04, classe quant à elle les sièges auto selon la taille de l’enfant : bébé de 40 à 85 cm, petit de 80 à 135 cm et enfant de 100 à 150 cm. La position dos à la route est obligatoire jusqu’à l’âge de 15 mois (environ 83 cm).

Lire l'article Ooreka

Erreur n° 4 : mal fixer votre siège auto avec la ceinture ou les points d'ancrage du véhicule

La ceinture de sécurité

Pour les modèles de siège auto fixés grâce à la ceinture de sécurité, sachez que ses enrouleurs la rendent en effet un peu lâche, ce qui ne l'empêchera pourtant pas de se bloquer en cas de choc. Mais point trop n'en faut. Pas de sièges auto qui tournent ou qui se déplacent latéralement de plus de 2,5 cm (1 pouce) au niveau des points de fixation. Un bon indicateur est la ceinture, qui ne doit pas pouvoir être froissée avec les doigts, ce qui indiquerait que le siège auto a trop de jeu. Veillez également à bien respecter tous les passages ceinture, sans en oublier aucun, les guides étant de couleur rouge pour les sièges auto face à la route et de couleur bleu pour les sièges auto dos à la route. Le tout en respectant le sens indiqué par le fabricant.

Lire l'article Ooreka

Les sangles du harnais

Quant aux sangles du harnais qui retiennent l'enfant, elles doivent elles aussi être suffisamment serrées, sans pour autant oppresser l'enfant bien sûr. Vous ne devez pas pouvoir passer plus d'un doigt entre la sangle du harnais et l'épaule de l'enfant.

Les sièges auto Isofix

Dans le cas d'un siège auto Isofix, fixé non pas grâce à la ceinture de sécurité mais directement à des points d'ancrage spécifiquement prévus à cet effet sur la voiture, vérifiez régulièrement que les voyants sont bien verts.

Erreur n° 5 : ne pas respecter l'angle de 45°

Le siège auto doit être incliné à 45°. De cette façon, son cou, la tête et le thorax de l'enfant supporteront mieux le choc de l’impact en cas d’accident. En outre, dans le cas d'un tout petit, un siège auto mal incliné peut entraîner un basculement de sa tête vers l'avant, gênant par là même sa respiration.

Erreur n° 6 : ajouter trop d'accessoires

N'ajoutez aucune sangle ou harnais qui ne soient pas fournis avec votre siège auto. Vous n'accroîtrez pas la sécurité de l'enfant, mais pourrez au contraire le mettre en danger. Attention également aux accessoires ludiques qui ne seraient pas prévus pour y être fixés. Même un simple jouet peut se transformer en un dangereux projectile, dangereux pour votre enfant comme pour vous.

Erreur n° 7 : se dispenser du siège auto

Même pour un trajet court, il est impératif d'attacher votre enfant en voiture, car le risque d'accident est le même sur quelques kilomètres ou sur un long trajet.

De la même façon, attention à ne pas vous dispenser d'un siège auto rehausseur trop tôt. Même si votre enfant est devenu grand, le rehausseur reste obligatoire jusqu'aux 36 kg de l'enfant ou jusqu'à ses 12 ans.