Enfant en voiture : face ou dos à la route ?

Sommaire

Si en voiture, selon la réglementation, votre enfant doit toujours être installé dans un siège homologué adapté à sa morphologie, la question se pose de savoir comment le positionner. Faut-il installer votre siège auto dos ou à face à la route ? Ooreka vous dit tout pour être sûr d'être en accord avec la loi, mais surtout d'assurer la sécurité de votre enfant.

Siège auto dos à la route : de la naissance jusqu'à quel âge ?

En fait, on ne parle pas ici uniquement d'âge, mais de poids et de taille. La réglementation impose en effet d'installer bébé dos à la route jusqu'à ses 9 kg minimum (soit environ 8-9 mois, selon les enfants) pour les sièges auto répondant à la norme R44/04, et jusqu'à 15 mois pour les sièges auto répondant à la norme i-Size (soit 83 cm environ). Cette position est en effet la plus sécuritaire : les vertèbres cervicales d'un enfant étant particulièrement fragiles en début de vie, son dos est la partie de son corps la plus à même d'absorber les chocs en cas de collision frontale ou latérale.

Mais même si votre enfant a dépassé les 9 kg, vous pouvez tout à fait le laisser dos à la route le plus longtemps possible. De même, si ses pieds touchent le siège, ou si ses jambes sont légèrement fléchies.

Cependant, le siège auto doit impérativement être prévu à cet effet, et être toujours adapté à la morphologie de l'enfant. Généralement, les sièges auto proposent la possibilité d'installer l'enfant dos à la route jusqu'à 13, 18, voire 25 kg selon les modèles.

Lire l'article Ooreka

Siège auto face à la route : à partir de quand ?

Mais alors quand tourner votre siège auto face à la route ? En fait, l'enfant peut tout à fait être installé dos à la route jusqu'à ses 3 ans, voire ses 4 ans, en fonction de sa taille. Il faut en effet prendre garde à son confort afin qu'il ne soit pas trop « recroquevillé » dans son siège. Mais là encore, attention à ce que votre siège auto soit spécifiquement adapté à cet effet et à sa morphologie.

Lire l'article Ooreka

Siège auto pivotant : quels conseils ?

Le siège auto pivotant offre la particularité de pivoter à 90° ou de tourner à 360° selon les modèles. Si les modèles pivotant à 90° facilitent l'installation de l'enfant dans le siège auto en pivotant vers la portière, les modèles tournant à 360° permettent d'installer l'enfant, au choix, dos ou face à la route sans être obligé d'enlever les fixations du siège et de le réinstaller dans l'autre position. Mais, là encore, la réglementation imposant au minium la position dos à la route jusqu'à 9 kg pour les sièges auto norme R44/04 et jusqu'à 15 mois pour ceux répondant à la norme i-Size, il est impératif de respecter cette obligation pour la sécurité de votre enfant.

Lire l'article Ooreka

Les normes et la loi pour les sièges auto

Petit rappel, selon la norme à laquelle appartient votre siège auto.

Norme R44/04

La norme R44/04 classe les sièges auto en 5 groupes selon le poids de l'enfant :

  • 0 et 0+ pour les bébés, ce siège auto peut être placé à l'avant ou à l'arrière du véhicule et toujours dos à la route ;
  • 1 pour les enfants de 9 à 18 kg (environ 4 ans), ce siège auto se place à l'arrière du véhicule, face à la route ;
  • 2 pour ceux de 15 à 25 kg (environ 6 ans), à l'arrière et face à la route ;
  • 3 pour ceux de 22 à 36 kg (environ 10 ans), à l'arrière et face à la route. 
Lire l'article Ooreka

Norme i-Size

La norme européenne i-Size, destinée à remplacer la norme R44/04, classe quant à elle les sièges auto selon la taille de l’enfant : bébé de 40 à 85 cm, petit de 80 à 135 cm et enfant de 100 à 150 cm.

Lire l'article Ooreka